BA est une abréviation qui veut dire « Bonne Action ». La BA est le devoir quotidien de l’éclaireur. Ceci veut dire qu’un scout devrait faire au moins une bonne action à tous les jours. Voici comment reconnaitre une BA.

 

Quand je fais une BA, je suis fier et joyeux!

Tu devrais te sentir fier et joyeux lorsque tu fais une BA. Si tu n’as pas le sourire et que tu ne te sens pas fier lorsque tu fais une BA, pose-toi la question suivante : Pourquoi je ne me sens pas heureux, ou je ne me sens pas fier?

  • Peut-être que tu as des soucis. Si c’est le cas, prend le temps de régler tes soucis dès que cela te sera possible.
  • Peut-être que c’est parce que l’action que tu poses n’est pas une bonne action. Si c’est le cas, arrête-toi et reprends-toi.

 

Quand je fais une BA, je donne de la joie!

Une BA devrait rendre celui qui le reçoit heureux. Dès fois, on ne le remarque pas, surtout lorsque l’autre ne le démontre pas. Mais si l’autre n’est pas heureux de l’action que tu viens de poser, ce n’est sûrement pas une BA, car une bonne action ne devrait jamais embêter les gens.

 

Quand je fais une BA, je la fais de bon coeur!

Une BA est un cadeau que l’on fait à l’autre. On ne remet pas une BA à plus tard on la fait tout de suite et sans commentaires négatifs. Ce n’est pas une BA si celui qui reçoit l’aide à l’impression de te déranger.

 

Quand je fais une BA, je la fait de mon mieux!

Une BA ne doit jamais être fait à la « va-vite »! Tu dois t’y appliquer pour obtenir un bon résultat. Ce n’est pas une BA lorsque l’on ne s’applique pas et que la tâche doit être reprise par un autre par la suite.

 

Quand je fais une BA, je ne suis pas rémunéré!

Une BA est toujours gratuite. Celui qui fait la BA ne reçoit aucun salaire. Si tu reçois un salaire pour tes actions, ce n’est pas une BA. Tu ne devrais recevoir aucun avantage autre que celui d’être fier et peut-être des remerciements. Certaines personnes aiment récompenser les gens qui les aide, il est possible d’accepter une maigre récompense si ce n’est pas de l’argent. Par exemple on pourrait t’offrir un verre de jus ou quelques biscuits, mais tu ne dois pas compter sur cette récompense pour accepter de faire une BA.

 

Quand je fais une BA, je la fais de façon volontaire!

Une BA doit venir de soi, tu dois t’offrir pour aider, ce n’est pas une BA lorsqu’on est obligé de te demander de le faire et encore moins si on doit insister.

 

Ma BA n’est pas une de mes tâches!

Si ce que tu fais de bien est une tâche qui t’es assignée, tu n’es pas en train de faire une BA. Par exemple : Tes parents t’ont donné la tâche de faire la vaisselle tous les mercredis soir. Par conséquent, faire la vaisselle le mercredi soir n’est pas une BA, c’est ta tâche. Par contre, si tu as fait ta tâche le mercredi soir et que tu t’offres en plus pour la faire aussi le jeudi alors que ce n’est pas ta soirée, le jeudi c’est une BA.

 

Des exemples de BA

  • Faire une tâche ménagère qui n’est pas dans ta liste de corvées.
  • T’impliquer dans du bénévolat.
  • Rendre visite aux personnes âgés à la maison de retraite.
  • Offrir un peu d’argent, de la nourriture ou un vêtement chaud à une personne dans le besoin.
  • Aider une personne trop petite à atteindre un produit en haut de l’étagère au magasin.
  • Aider une personne en chaise roulante à monter une rampe d’accès trop inclinée.
  • Aider quelqu’un qui a de la difficulté à l’école à faire ses devoirs et à réviser ses leçons.
  • Faire une course à l’épicerie pour ses parents ou ses voisins.
  • Dépanner ses voisins en gardant leurs enfants une soirée.
  • Aider un ami qui déménage.
  • S’offrir pour porter des sacs ou des boites d’une personne qui est surchargée.
  • ETC.