Puisque nous sommes un groupe laïc, nous utilisons une version laïque de la loi scoute. Nous revenons à une loi inspirée des premières propositions faite par Baden-Powell avant que le clergé s’immisce dans mouvement scout.

 

Loi scoute

1- Le scout a un honneur sur lequel on peut compter.

2- Le scout est loyal.

3- Le scout a pour devoir d’être utile et d’aider les autres.

4- Le scout est l’ami de tous et le frère de tout autre scout.

5- Le scout est courtois.

6- Le scout est l’ami des animaux.

7- Le scout obéit aux ordres.

8- Le scout sourit et siffle dans les difficultés.

9- Le scout est économe.

10- Le scout est propre dans ses pensées, ses paroles et ses actes.

 

 

 

Explications des lois

1- Le scout a un honneur sur lequel on peut compter.

C’est reconnu, un éclaireur est une personne fiable, il ne ment pas, il sait garder une confidence. On peut compter sur lui et c’est un déshonneur lorsqu’il ne fait pas de son mieux pour faire ce qu’il a dit qu’il fera. Quand un scout fait une promesse, ce n’est jamais une promesse en l’air, il fait tout ce qui est en son pouvoir pour la tenir. On dit qu’un scout n’a qu’une parole… Tu as déjà entendu quelqu’un dire « Parole de scout! » en faisait son salut après avoir dit ou promis quelque chose? Quand tu entend un scout jurer sur son honneur, tu peux lui faire confiance! Et si tu le fais, on doit pouvoir te faire confiance!

 

2- Le scout est loyal.

Un éclaireur tient a ses amis, à ses parents, à ses chefs, à ses subordonnés et à son pays, sa ville et sa région. Il respecte et apprécie les gens qui l’entoure, il écoute les consignes de ses parents et de ses chefs, il utilise son pouvoir pour aider ses subordonnés et les plus faibles ou plus petits que lui. Il défend celui qui a besoin d’être protégé et il dénonce les injustices.

 

3- Le scout a pour devoir d’être utile et d’aider les autres.

L’éclaireur a une obligation quotidienne, faire une BA (bonne action). Le scout aid les autres du mieux qu’il le peut. Il réalise les tâches et corvées qui lui incombent même lorsqu’il n’en a pas envie. Un bon scout s’offre bénévolement et instinctivement lorsqu’il remarque qu’il peut se rendre utile.

 

4- Le scout est l’ami de tous et le frère de tout autre scout.

Un Éclaireur tend à être sociable, il est là pour les autres et il évite de juger. S’il rencontre un autre scout, il va tout faire ce qui est en son pouvoir pour l’aider dans sa tâche. Évidemment, c’est difficile d’être ami avec tout le monde, mais il faut au moins faire l’effort d’essayer et il ne faut pas garder de rancune envers les personnes avec qui ça ne fonctionne pas. On ne devrait jamais entendre un scout parler dans le dos de quelqu’une autre personne.

 

5- Le scout est courtois.

Un éclaireur est poli envers tout le monde. Il utilise des gestes simples pour que les gens se sentent bien tels que dire « s’il-vous-plait » et « merci », il prête sa veste pour réchauffer une personne qui a froid, il tien la porte, il laisse la place aux autres (surtout aux femmes enceinte ou personnes handicapées) et, au besoin, il se met sur le côté afin de facilité la circulation si le corridor est particulièrement étroit.

 

6- Le scout est l’ami des animaux.

L’éclaireur ne fait pas souffrir un animal, il essaie de le secourir ou de le soigner. Il ne tue pas, sauf pour se nourrir. Il protège aussi l’habitat des animaux, il respecte toutes les plantes et tous les arbres, il ne coupera que ce dont il aura besoin et il ne choisira pas les arbres en santé. Idéalement il utilisera le bois mort avant d’utiliser un arbre vivant. Il est écologique, il fait attention à la nature. Il recycle, il composte et il évite de produire trop de déchets.

 

7- Le scout obéit aux ordres.

Que ce soit un ordre venant des parents, du CP, du chef de troupe, de l’enseignant… Un éclaireur obéit sans réplique. Même si ça ne fait pas son bonheur, même s’il ne comprend pas les raisons de l’ordre, il le réalise de son mieux sans critiquer. S’il reçoit un ordre c’est qu’il y a une raison et qu’il doit obéir même s’il ne connait pas cette raison. C’est possible qu’un chef ou qu’un parent juge que la raison n’as pas à être divulguée. L’éclaireur doit tout de même exécuter l’ordre TOUT DE SUITE sans « chialer », ni critiquer. Si, une fois la tâche exécutée, l’éclaireur as toujours des questions et des critiques, il attend le moment opportun pour en discuter avec son chef ou ses parents et faire connaitre son point de vue. Critiquer son enseignant plutôt que de lui obéir, c’est compromettre son propre apprentissage. Critiquer ses parents au lieu de leur obéir, gâche l’ambiance à la maison, n’oublie pas que ce sont tes parents qui te font vivre, s’ils te demande de réaliser une tâche ce n’est pas pour te contrarier, mais parce qu’ils ont besoin de ton aide. Souvent, les chefs scouts ont une vision plus grande des événements à venir et dévoiler les raisons d’un ordre pourrait gâcher le plaisir d’une activité à venir… Donc critiquer l’ordre de tes chefs te rend moins disponible à réaliser la tâche et aura un impact sur l’ambiance et l’humeur des gens qui t’entourent.

 

8- Le scout sourit et siffle dans les difficultés.

L’éclaireur ne grogne pas, il ne chiale pas et évite de dire des gros mots même lorsque c’est difficile, même lorsqu’il n’a pas envie, même lorsque quelqu’un ou quelque chose l’embête. Il garde sa bonne humeur. Un truc pour y arriver, c’est de siffler, de chanter et de sourire, ça aide à garder le moral. Le scout va aussi répandre sa bonne humeur et il évitera d’insulter, de blesser ou de rire des autres, il essayera plutôt de leur donner le sourire, de les encourager et de les écouter.

 

9- Le scout est économe.

L’éclaireur épargne son argent, il pourra l’utiliser plus tard pour des projets d’envergure. Il réutilise des objets usagés qui ont encore une utilité et il remet en état de marche un objet brisé qu’il sait réparer. L’éclaireur prend soin de son matériel et encore plus du matériel qui lui est prêté. Il en fait son honneur de remettre les objets empruntés en excellent état.

 

10- Le scout est propre dans ses pensées, ses paroles et ses actes.

Un éclaireur est propre, il prend soin de son hygiène corporelle, il se lave et il brosse ses dents… Il prend aussi soin de son hygiène de vie, il se couche à des heures raisonnables et évite les excès (tabac, boisson, nourriture…) il est propre dans ses pensées et ses paroles, ce qui veut dire qu’il fait attention de ne pas dire d’obscénités ou de gros mots. Comme on dit, il tourne sa langue sept fois dans sa bouche avant de parler.