Le salut

Comment faire le salut :

  1. Trois doigts en l’air, l’index, le majeur et l’annulaire. Ceci représente la triple promesse :
    1. Servir son pays
    2. Aider son prochain
    3. Observer la loi scoute
  2. On place le pouce par dessus le le petit doigt pour signifier que l’on protège les plus faibles.

  1. Si on porte le bâton scout, on fera le salut au bâton. Puisque l’on tient le bâton de la main droite, le salut se fera avec la main gauche. Tu porteras ton bras à l’horizontale pour que tes doigts touchent le bâton. Lorsque l’on salue au bâton, on ne donne pas la poignée de main.
  2. Si on ne porte pas de bâton, mais que l’on porte un béret, on fera le salut au béret. On le fait toujours de la main droite, le coude formant un angle de 45 degrés, les doigts qui touchent au front un peu devant le béret.
  3. Si on ne porte ni le bâton ni le béret, on fera le salut à l’épaule.

La poignée de main

Quand un scout donne la main à un autre scout, il tends la main gauche, c’est la main près du coeur. Il décale un peu le petit doigt pour qu’il se croise avec le petit doigt de l’autre scout. C’est une poignée de main secrète qui permet de reconnaître d’une seule poignée de main une personne qui est scoute d’une personne qui n’en est pas une. Tu n’as pas besoin de savoir si la personne devant toi est scoute ou non pour donner la poignée de main scoute. Tu peux TOUJOURS donner la poignée de main scoute, car si la personne en face de toi ne fait pas la poignée de main scoute, tu obtiendras une poignée de main « normale ». C’est seulement si les deux donnent une poignée de main scoute que les petits doigts se croisent et alors tu sauras que la personne en face de toi est scoute!