Comme je vous le disais dans la précédente chronique, peu importe les ajouts que tu fais a ta couverture pour la rendre plus utile, il est important qu’elle te représente. Voici donc MA couverture de camp. Elle n’est pas particulièrement adapté aux expéditions, mais elle est parfaite pour me représenter.

Description

C’est une longue couverture réversible doublée de type poncho avec un capuchon et une poche intérieure qui se ferme à l’aide d’une fermeture éclaire au niveau du ventre. Un côté représentant un raton laveur, l’autre d’un bleu uni.

Ma critique (peu objective)

  • Elle est magnifique ET elle me REPRÉSENTE!
    • Effectivement, puisque me première préoccupation était d’avoir une couverture à l’image de mon totem.
  • Elle est très longue et épaisse.
    • Point négatif, sa longueur et son épaisseur ajoute beaucoup de poids à ma couverture, ce qui la rend plutôt lourde.
      • Ceci rend ma couverture moins bien adapté pour les expéditions et les camps volants.
    • Le désagrément causé par le poids supplémentaire est compensé par le confort supplémentaire.
      • Confort obtenu par la longueur puisqu’elle couvre tout mon corps sans difficulté.
      • Confort obtenu par son poids. Une couverture lourde a un effet apaisant.
      • Confort obtenu par sa capacité d’isolation.
  • Comme je disais, moins adapté aux expéditions, mais parfaitement adapté aux camps fixes et aux soirées.
  • La couverture est complètement réversible.
    • Si je la retourne, le poncho devient complètement bleu. C’est peu utile à première vue, mais c’est le côté que je vais personnaliser en y cousant mes vieux badges.
    • C’est toujours intéressant d’avoir un côté réversible, ceci permet :
      • De tromper les gens… Oui, quand on s’attend de me voir habillé en raton, quelqu’un de peu observateur pourrait ne pas me reconnaître.
      • Avoir accès à plusieurs couleurs ou motifs peut toujours être mis à profit lors de veillées, de sketchs ou de pièces de théâtres.
  • La poche intérieure avec fermeture éclaire est un atout.
    • Toutes les couvertures devraient avoir au moins une grande poche avec une fermeture éclaire. Ceci permet :
      • D’avoir toujours son carnet de chant, sa lampe de poche et tout autre objet utile à portée de main.
      • D’être certain de ne pas égarer certains objets précieux. Même si on vite la couverture dans tous les sens.
  • Voici quelques améliorations que j’aimerais y apporter.
    • Un système de fermeture sur les côtés est facultatif, mais serait apprécié. Le but serait de couper la quantité d’air qui entre sous la couverture et donc garder encre plus ma chaleur. J’imaginerais bien un système aimanté pour éviter les désagréments des cordons ou des boutons. qu’il faut attacher et détacher à tout moment.
    • Quelques poches supplémentaires, dont des poches ouvertes pour y glisser les mains.
    • Un système de cordons pour tenir la couverture repliée à mi-cuisse pour éviter d’abîmer le bas de la couverture sur un terrain non entretenu ou pour ne pas m’encombrer lorsqu’on fait un jeu où l’on doit courir.
    • Des sangles qui permettrait de maintenir ma couverture roulée et l’attacher à mon paquetage facilement.